¡ Flamenco sí ! Une aventure flamenca absolument formidable !!

¡ Flamenco sí !, c’est terminé. Nous sommes encore tout émus d’avoir vécu ces moments magnifiques ! Les commentaires du public -et ceux des artistes !!- à l’issue des trois soirées et tout particulièrement de la noche flamenca du 29 avril avec Rafael Campallo nous font TRES plaisir et nous encouragent à poursuivre notre démarche : proposer  des rencontres avec de grands artistes du flamenco d’aujourd’hui, sincères et généreux.

Petit retour en images sur les trois moments du festival qui vient de se dérouler à et avec la Condition publique à Roubaix.

Samedi 29 avril, noche flamenca avec le danseur sévillan Rafael Campallo, les chanteurs Javier Rivera, Jonatan Reyes et Jesus Corbacho, le guitariste Juan Campallo et le percussionniste Paco Vega. Aux côtés de ces artistes de très grand talent et pour la toute première représentation de leur nouveau spectacle, « Sin renuncia », Rafael Campallo nous a offert un flamenco d’une grande intensité. Spontané, parfois espiègle, il a exprimé avec délicatesse toute la palettes des sentiments, avec une sincérité touchante et une interprétation pleine d’énergie et de nuances…

Le public, absorbé dès les premières secondes du martinete avec lequel ils ont ouvert le spectacle, a accordé une attention sans faille à ces artistes liés par une complicité palpable…

Ils nous ont fait cadeau d’un splendide moment de duende. Assurément une de nos meilleures noches flamencas !!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Trois jours avant, mercredi 26 avril, l’apéro-concert sous la verrière de la Condition publique a réuni tous ceux qui souhaitaient écouter un bon récital de musique flamenca, avec le guitariste Emre el Turco et le percussionniste François Tallefer, ou s’initier à la danse flamenca avec Felisa (ou les deux) tout en grignotant quelques tapas !

Une bien jolie entrée en matière avant la noche flamenca du samedi…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour clore le mini festival ¡ Flamenco sí ! dimanche 30 avril, la fiesta popular a battu son plein l’après-midi en mode plus largement latino, avec les 10 musiciens du groupe Banda ancha pui avec DJ LK. La température a largement grimpé dans la grande salle tandis que tout le monde s’initiait aux pas de salsa !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

¡FLAMENCO SI! Noche flamenca le 29 avril avec le danseur Rafael Campallo !

Rafael Campallo

Rafael Campallo

¡ Flamenco sí ! c’est une toute nouvelle proposition autour de la culture andalouse et du flamenco que vous proposent la Peña A Contratiempo et La Condition publique fin avril. Un rendez-vous qui se décline en trois temps. 
Dès le mercredi 26, plongez-vous dans l’ambiance lors d’un apéro-concert. Sous la verrière de la Condition publique à 18h30, A Contratiempo vous propose de vous mettre en jambes sans attendre en vous initiant aux danses sévillanes ! Une petite démonstration par des danseurs initiés n’est pas impossible…

Ensuite, vous pourrez profiter du récital flamenco que donneront jusque 21h30 le guitariste Emre Et Turco et le percussionniste François Taillefer. Deux beaux artistes dont la complicité sert à plaisir la musique flamenca ! Tout au long de la soirée, vous pourrez déguster boissons et tapas aux couleurs espagnoles. Gratuit (hors boissons et restaurations)

Samedi 29 avril, la noche flamenca constitue le temps fort de cette semaine.

Pour cette soirée de flamenco exceptionnelle, nous avons invité un grand danseur sévillan, Rafael Campallo. Il présentera ce soir là à Roubaix, pour la toute première fois, son nouveau spectacle, intitulé « Sin renuncia » (sans renoncement). Une belle illustration de l’engagement de cet artiste sévillan, porté par l’amour du flamenco depuis l’enfance.

A onze ans à peine, il a commencé son apprentissage très fort avec le grand José Galván. Il l’a poursuivi avec Manolo Marin, qui lui a proposé de se produire pour la première fois dans son spectacle « A Contratiempo ». Un titre qui ne peut être que de bon augure pour cette prestation roubaisienne ! A seize ans, il dansait déjà en solo…

On ne compte plus ses engagements auprès de Maria Pagés, Carmen Linares, Andres Marin, El Torombo, Juana Amaya et Antonio Canales ou au sein de la Compañía andaluza de danza de Mario Maya, ni sa participation à de nombreux festivals en Espagne ou à l’étranger. Il a participé plusieurs fois à la biennale de flamenco de Séville, au festival de Jerez de la Frontera, à celui de Mont-de-Marsan et dansé au Japon, aux Etats-Unis, au Mexique, à Chaillot (Paris)… On l’a vu aussi souvent danser avec sa sœur Adela ! Et enseigner la danse et la chorégraphie, notamment comme « maître officiel » à l’académie de flamenco Manuel Betanzos, à Séville.

Les aficionados apprécient énormément la spontanéité de cet artiste accompli, qui a ajouté la maturité à l’excellence technique. Expressif, il transmet à merveille la subtilité des émotions qui traversent la musique et le chant flamencos… Pas de mitraillette de pieds avec Rafael Campallo : il préfère les nuances d’un flamenco sans fioritures inutiles.

Sur la scène de la grande salle de la Condition publique, il sera accompagné par des artistes de grande qualité : Javier Rivera, Jonatan Reyes et Jesus Corbacho au chant, Juan Campallo (le frère de Rafael) à la guitare, et Paco Vega aux percussions. Nous vous les présenterons en détails prochainement.

Sur place, nous mettons tout en œuvre pour vous permettre de profiter de ce spectacle dans les meilleures conditions : lumières tamisées, tables dressées, tapas « maison » et boissons sélectionnées…

Sur place le jour même : 22€ (tarif unique)

Prévente en ligne (cliquer ici)  : 

  • 20€ tarif plein
  • 18€ tarif réduit pour les détenteurs de la C’art ou du City pass
  • 15€ tarif spécial pour les moins de 18 ans, les demandeurs d’emploi, les bénéficiaires du RSA et les adhérents de la peña A Contratiempo.

Adresse : La Condition publique, 14 place Faidherbe, Roubaix. Métro Eurotéléport. Ouverture des portes à 19h30.

Dimanche 30 avril, la fiesta popular se poursuit de 15h à 18h lors d’un grand bal hispano endiablé avec les 10 musiciens du groupe de salsa « Banda ancha » qui proposera aussi quelques compositions plus flamencas. Ensuite, DJ LK, dont les participants à notre dernier sévillan se souviennent avec plaisir, prendra le relai du bal en mode caliente !

Ne ratez pas cette occasion de danser sur des morceaux joués en live par une sacrée bande de musiciens puis sur la playlist d’un passionné de musique hispano-latine !
Gratuit (contrairement à ce qui avait été annoncé)

Pour être tenu(e) au courant des prochains spectacles et des activités de la Peña A Contratiempo, laissez-nous vos coordonnées ici :

[interview] EL YIYO : l’étoile montante de la danse flamenca

El Yiyo

El Yiyo ©Ferrater studio

Miguel Fernández « El Yiyo » revient le 19 mars 2016 à Roubaix ! Si vous avez eu la chance de l’avoir vu danser en 2009 dans l’ancienne église Notre-Dame et au musée la Piscine, à Roubaix, vous n’avez pas oublié ce danseur époustouflant, plein d’énergie, qui n’avait que 13 ans ! Sept ans plus tard, il a approfondi sa formation et partagé la scène avec Eva Yerbabuena, Estrella Morente, Mayte Martin ou Farruquito. Il nous confie les moments-clés de son parcours, ses sources d’inspiration et ses projets. Lire la suite

[Réservation/COMPLET] Le 19 mars 2016 : El Yiyo revient à Roubaix avec le chanteur El Salao !

El Yiyo

El Yiyo

Voilà, c’est officiel : le danseur El Yiyo et le chanteur El Salao seront les têtes d’affiche de notre prochaine Noche flamenca, samedi 19 mars 2016 à 20h30 à la Condition publique !

Vous vous rappelez probablement du tout jeune danseur -il n’avait que 13 ans ! – que nous vous avons fait découvrir en 2009 aux Gobelins et au musée La Piscine, à Roubaix. Un petit prodige, virevoltant et précis, presque possédé.
Lire la suite

[Photos] Un grand MERCI, Leonor, pour ce spectacle magnifique !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Quelle soirée splendide nous avons passée avec la danseuse Leonor Leal, accompagnée par Salvador Gutiérrez à la guitare, Javier Rivera et Jesús Corbacho au chant et Raúl Botella aux percussions, le 21 mars 2015 à la Condition publique (Roubaix) !! De grands artistes !

Leonor Leal, la généreuse

Leonor©FelixVázquez

Leonor Leal vient de Jerez, une petite ville du sud de l’Andalousie, un des berceaux du flamenco. Elle raconte ici son parcours singulier, les détours qui l’ont menée vers le flamenco et ce qui fait, aujourd’hui, l’originalité de son approche de la danse. Un moment de sensibilité flamenca à l’état pur en attendant son précieux spectacle du samedi 21 mars à la Condition publique.

Tu es de Jerez alors on imagine que tu es imprégnée de flamenco depuis toujours. C’est le cas? Est-ce que le flamenco était présent dans ta famille?

L.L. : Eh bien en réalité à Jerez, toute petite je me suis plutôt formée à la danse classique et espagnole. Le flamenco se trouvait dans mon contexte social mais pas dans ma famille. Ce fut plus tard, à l’âge de 18 ans que je me suis véritablement concentrée sur le flamenco avec des professeurs de Jerez et Séville et très vite j’ai commencé à danser dans des compagnies.
Lire la suite

[RESERVEZ !] La merveilleuse Leonor Leal à Roubaix le 21 mars !

Fabuleuse, merveilleuse, émouvante, audacieuse… Leonor Leal est tout cela à la fois. Et aussi talentueuse, rigoureuse, délicieuse, féminine…

Vous aurez sûrement bien d’autres qualités à ajouter à cette liste une fois que vous l’aurez vue danser, le 21 mars 20115 à la Condition publique, à Roubaix, à 20h30 !

Elle a grandi à Jerez de la Frontera, près de Cadix, une ville dont l’air est saturé de flamenco… Elle a fréquenté durant sa formation à Séville et Jerez les plus grands danseurs d’aujourd’hui : Manolo Marín, Pilar Ortega, Carmen Montiel, Pepa Coral et la famille Galván, Juan Parra, Angelita Gómez, La Chiqui, Mercedes Ruiz, Andrés Peña, Ana María López et María del Mar Moreno… Lire la suite