12/2009 Ils parlent de nous

Voici une sélection de liens qui parlent de la Peña A Contratiempo et de nos activités.

Sur la noche de décembre 2009  » Mujeres, une nuit de flamenco au féminin pluriel » :

La Voix du Nord,  9/12/09 : À la Condi, une nuit de flamenco où les femmes prennent le pouvoir

Nord éclair, 8/12/09 : Noche de flamenco au féminin pluriel


Sur la venue d’El Yiyo aux Gobelins et à la Piscine (Roubaix) en mai 2009 :

La Voix du Nord, 23/05/09  : La chaleur de l’Andalousie et les claquettes du flamenco au salon des Gobelins

Le Blog2Roubaix, 11/08/09 : Le jeune prodige du flamenco, El Yiyo

Sur la soirée de mars 2009 avec Soniquete et David Pino :

La Voix du Nord, 19/03/09 : Chaude nuit flamenca avec David Pino

La Voix du Nord, 03/03/09  : Une nouvelle « noche flamenca », le 14

Sur le stage de danse avec Eva Mendez en  mars 2009 :

La Voix du Nord, 12/03/09 : Premières « sevillanas » avec la peña A Contratiempo

15 MAI 2009 : Noche flamenca avec El Yiyo, 13 ANS !

Roubaix devient décidément le rendez-vous des aficionados du flamenco ! Le 15 mai 2009, l’ancienne église Notre-Dame (salle des Gobelins) s’est transformée en tablao andalou avec une affiche exceptionnelle !

A voir absolument : cette vidéo réalisée par le Blog2roubaix le soir du 16 mai à La Piscine, pour se faire une idée des moments magiques avec El Yiyo y su cuadro si vous ne figuriez pas parmi les plus de 3000 spectateurs, ou retrouver le frisson de ces soirs-là si vous avez eu la chance d’en être !

Autour d’un danseur extraordinairement doué de 13 ans, El Yiyo, de fabuleux artistes ont offert au public le meilleur du flamenco.

Manuel Jimenez « Bartolo », ex-professeur de danse du jeune gitan prodige, lui a répondu sur scène avec une complicité profonde et sincère.

Deux formidables chanteurs ont mis leur voix au service de ces danseurs d’exception : Joaquin Gomez « El Duende » (terme flamenco qui évoque le « sortilège », la magie que peut susciter le flamenco) et Juan Manzano « El Coco », considéré comme l’un des grands « cantaores » de Catalogne, dans le plus pur style gitan, deux des chanteurs les plus prometteurs d’aujourd’hui.
A la guitare : Jose Andrés Cortés, autre jeune virtuose de « l’arte flamenco », qui s’est formé auprès des meilleurs maîtres et se produit avec les plus grands partout dans le monde.

Ensemble, ils forment une jeune génération flamenca totalement nouvelle, dont l’énergie, la précision et la maîtrise ont littéralement ébloui les spectateurs !

En première partie, la guitare de Merengue de Cordoba, maestro de nombreuses stars du flamenco, récompensé par une interminable liste de prix, a épousé avec bonheur le chant pur et expressif de son complice Churumbaque hijo, couronné de succès partout dans le monde. Deux artistes de Cordoue époustouflants comme on peut le voir ici.

  • 16 MAI 2009 : FLAMENCO DANS LE « JARDIN DES CORAZONES » D’AGATHA, AU MUSÉE DE LA PISCINE (ROUBAIX)

Dans les claquements de pieds du tout jeune El Yiyo et de Manuel Jimenez « Bartolo », dans les accents joyeux ou graves du chant de Joaquin Gomez « El Duende » et Juan Manzano « El Coco » et les accords ciselés de Jose Andrés Cortés, c’est toute l’intensité des sentiments si propre à l’Espagne qui s’est exprimée ce soir-là, devant plusieurs milliers de personnes réunis dans la grande Nef de la Piscine.

Comme un écho à l’énergie puissante et à la vivacité des cœurs, des fleurs et des couleurs des créations d’Agatha Ruiz de la Prada. Cette nouvelle Nuit des musées a offert une scène originale à ces représentants de la génération montante du flamenco. Avec une générosité exceptionnelle, ils ont donné un aperçu de leur formidable talent dans la grande nef de la Piscine.

Deux artistes cordouans époustouflants, Merengue de Cordoba, maestro de nombreuses stars du flamenco, et le chanteur Chrumubaque hijo, son complice, ont entrelacé la guitare et le chant flamencos parmi les salles, les couloirs et les recoins de la Piscine, au milieu des corazones d’Agatha… et des fleurs du « jardin » d’Agatha Ruiz de la Prada !