Pour être « a compás » ou découvrir les rythmes flamencos

Un petit cadeau pour se réchauffer les mains, les pieds et la tête en ces temps de frimas : deux sites qui vous présentent la structure rythmique des principaux types de palos.

Le site d’Andy, un guitariste amateur de Seattle, qui s’est échiné à faciliter la vie de ceux qui ne sont pas nés avec le compás dans le sang. C’est écrit en anglais mais inutile d’être bilingue pour cliquer sur les différents compáses proposés !

Plus simple mais riche aussi, ce site qui propose les différents palos sous forme de solo compás ou de morceaux de musique qui sont joués pendant qu’un cadran marque les temps, les temps forts étant indiqués en rouge. Vraiment pratique !

Vous deviendrez incollables sur les temps forts de la solea, du fandango, de la siguiriya, les contretemps, etc.

A ce propos, si vous ramez encore un peu (ou même beaucoup) avec les contre-temps, entraînez-vous d’abord avec ce métronome en ligne dont on peut facilement ralentir ou accélérer le rythme ! Et un petit conseil : comptez-les pendant que vous marchez !